Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Passeur de mémoire, Fragment d'histoire

Passeur de mémoire, Fragment d'histoire

Sauvegarde et transmission du patrimoine : Nos domaines d’activité sont extrêmement variés : muséographie, scénographie, communication et marketing culturel, web-design, recherches documentaires et archivistiques, rédaction de contenus…

Le 166ème regiment d'infanterie : Formation du régiment

Le 166e R.I.;un des régiments de forteresse créés en 1913, a été formé avec les 4e bataillons des 154e, 132e, 150e et 151e.

C'est dire qu'il se recrutait surtout dans les départements frontières du Nord et de l'Est, mais il comprenait aussi un bon nombre de Parisiens et de Normands.

Le 166e s'honorait de tenir garnison à Verdun. Le 4e bataillon était réparti dans les forts de Troyon, des Paroches, Camp des Romains, Liouville et Gironville. Les 6e, 7e, 8e, 10e et 2e compagnies étaient détachées dans les forts de Belrupt, ouvrage de Déramé, Haudainville, Moulainville, Rozelier.

 

Le gros du régiment occupait les casernes du nouveau Chevert.

Ce jeune régiment était commandé par le colonel JACQUOT — un chef — véritable type de l'officier français, unissant à la parfaite connaissance du métier la valeur morale d'un idéal patriotique auquel il a tout sacrifié. Secondé par d'admirables officiers, il avait su faire de son régiment un instrument, déjà renommé, de manœuvre et de combat. Lorsque la guerre éclata, le 166e était vraiment un beau régiment.

 

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article